Toutes les réponses aux questions les plus fréquemment posées sur Google en lien avec le SCI

Si vous êtes de ceux qui se sont tournés vers Google pour démystifier le syndrome du côlon irritable (SCI) dont tout le monde parle depuis un certain temps, bienvenue au club! Chaque mois, Google fait état de milliers de recherches sur le SCI, ainsi que sur le régime alimentaire faible en FODMAP auquel il est associé, et les résultats foisonnent!

Aujourd'hui, nous vous faisons une compilation des réponses aux questions les plus fréquemment posées dans un seul et unique blogue utile et pratique.

Le SCI... une affection réelle?

Tout à fait. Bien que personne n'ait encore réussi à déterminer la cause exacte du SCI, les médecins s'entendent pour dire que le SCI est une affection réelle n'existant pas « seulement dans la tête ». Il suffit de poser la question aux 45 millions d'Américains et au milliard de personnes qui en souffrent à travers le monde.

Que signifie le sigle SCI et de quoi s’agit-il?

Le sigle SCI signifie « syndrome du côlon irritable ». Il s'agit d'une affection chronique et courante qui affecte le gros intestin.

Alors qu'il peut tous nous arriver d'expérimenter des maux d'estomac et d'avoir de la difficulté à évacuer, les personnes atteintes du SCI sont aux prises avec de l'inconfort et des maux persistants et souvent débilitants.

Voici les symptômes possibles :

  • Crampes et douleurs abdominales (habituellement dans le bas-ventre) s'aggravant après les repas et s'améliorant après une selle;
  • Ballonnements et excès de gaz;
  • Constipation, diarrhée ou alternance de constipation et de diarrhée;
  • Selles difficilement contrôlables, difficiles à passer ou incomplètes;
  • Présence de mucus clair ou blanc avec les selles.

Selon l' American College of Gastroenterology, le SCI est aussi clairement défini par ce qu'il n'est pas :

  • Il ne s'agit pas d'un problème anatomique ou structurel;
  • Il ne s'agit pas d'un trouble physique ou chimique indéfinissable;
  • Il ne s'agit pas d'un cancer et il ne causera pas le cancer;
  • Il ne causera pas d'autres maladies gastro-intestinales.

Comment diagnostique-t-on le SCI?

Bien qu'Internet pullule d'informations utiles et crédibles, la seule façon fiable de diagnostiquer le SCI est de consulter un médecin et de parler de vos symptômes. Grâce aux questions qu'il vous posera et aux examens d'investigation qu'il vous fera passer pour écarter la possibilité d'autres affections, il déterminera si vos symptômes confirment un diagnostic du SCI ou d'un autre trouble gastro-intestinal.

Afin d'établir un diagnostic du SCI, votre médecin utilisera probablement l'une des deux séries de critères diagnostiques suivantes :

  • Critères de Rome - depuis les trois derniers mois, vos maux et votre inconfort durent en moyenne au moins un jour par semaine et vous observez au moins deux des trois facteurs suivants :
  1. Vous ressentez un soulagement notable de la douleur après une selle;
  2. Il y a un changement dans la fréquence de vos selles, et/ou;
  3. Il y a un changement dans l'apparence de vos selles.
  • Critères de Manning : soulagement de la douleur après une selle, selles incomplètes, présence de mucus dans les selles et changements dans la consistance des selles. Plus vous avez de symptômes, plus il est probable que vous ayez le SCI.

Il se peut que votre médecin décide de vous diriger vers un gastro-entérologue.

Quels aliments sont à privilégier ou éviter?

La liste des aliments responsables des poussées de vos symptômes du SCI, aussi dits aliments « déclencheurs », est propre à chaque personne et varie selon ses sensibilités alimentaires (la meilleure façon de connaître les vôtres est de consulter un diététiste autorisé).

Cela dit, certains aliments sont reconnus universellement comme étant plus propices à entraîner des problèmes digestifs (aliments riches en FODMAP). Le fait de les éviter ou de les éliminer de votre diète, ainsi que d’augmenter la consommation d’aliments sécuritaires pour le système digestif (aliments faibles en FODMAP) peut aider à atténuer vos symptômes du SCI. Vous l’aurez deviné, un régime faible en FODMAP est l’intervention diététique par excellence pour tous ceux souffrant du SCI, dont jusqu’à 75 % éprouveront un soulagement complet de leurs symptômes.

Pour la liste complète des aliments riches en FODMAP à éviter, cliquez ici, et pour la liste des aliments faibles en FODMAP que vous pouvez consommer en toute sécurité, cliquez ici.


Pour plus d’informations sur le SCI et pour toutes les solutions à vos symptômes gastriques, dont le régime faible en FODMAP, consultez notre blogue sur le régime faible en FODMAP.

Alors, qu'attendez-vous?

Shop from some of our best selling, low FODMAP foods.
  • Ketchup
    Ketchup
    Ketchup

    Ketchup

    $7.99
    Prix normal
  • Ketchup non sucré
    Ketchup non sucré
    Ketchup non sucré

    Ketchup non sucré

    $7.99
    Prix normal
  • Sauce pour pâtes tomates et basilic
    Sauce pour pâtes tomates et basilic
    Sauce pour pâtes tomates et basilic

    Sauce pour pâtes tomates et basilic

    $8.99
    Prix normal
  • Salsa douce
    Salsa douce
    Salsa douce

    Salsa douce

    $7.99
    Prix normal
  • Huile d’olive aromatisée à l’ail
    Huile d’olive aromatisée à l’ail
    Huile d’olive aromatisée à l’ail

    Huile d’olive aromatisée à l’ail

    $19.99
    Prix normal
  • Sauce pour pâtes marinara épicée (arrabbiata)
    Sauce pour pâtes marinara épicée (arrabbiata)
    Sauce pour pâtes marinara épicée (arrabbiata)

    Sauce pour pâtes marinara épicée (arrabbiata)

    $8.99
    Prix normal
  • Sauce pour pâtes marinara
    Sauce pour pâtes marinara
    Sauce pour pâtes marinara

    Sauce pour pâtes marinara

    $8.99
    Prix normal
  • Sauce pour pâtes bolognaise végétalienne
    Sauce pour pâtes bolognaise végétalienne
    Sauce pour pâtes bolognaise végétalienne

    Sauce pour pâtes bolognaise végétalienne

    $8.99
    Prix normal